Forum des formations : 3 questions à Mme Enguerrand, organisatrice de l’évènement

crédits photographiques : Killian Couturon / Florian Lechevalier

Mme Enguerrand, conseillère d’orientation du Lycée Jeanne d’Arc, et Mme Paysan, responsable des classes préparatoires ont organisé un forum des métiers le 12 janvier 2019, afin de permettre aux élèves de découvrir de nombreuses écoles et formation en post-bac, et de participer à des conférences afin de découvrir de nombreux métiers. Nous avons posé 3 questions à propos de l’organisation de cet évènement à Mme Enguerrand :

 

Quelles sont les étapes pour organiser un forum des métiers tel que celui de Jeanne d’Arc ?

Madame Enguerrand : « On doit d’abord mettre à jour notre base de données des écoles, voir les nouvelles formations, c’est la première chose à faire avant de préparer le forum. Ensuite,  Mme Paysan, la direction et moi-même, nous définissons la date du forum, qui peut changer, comme cette année par exemple. Une fois la date définie, il faut envoyer des invitations aux nombreuses écoles, il y en a plus de 300 ! On ne reçoit pas toujours autant de réponses, en moyenne 100 par an, malgré les nombreuses relances téléphoniques ou par mail. On invite aussi des professionnels, parents d’élèves qui s’étaient déclarés volontaires au début de l’année, à présenter leur métier lors de conférences. Cette année, nous avons envoyé 90 invitations, et reçu 62 réponses positives. Enfin, si besoin, on contacte des parents qui ne s’étaient pas déclarés comme volontaires, en leur proposant de présenter leur métier. Nous préparons des fiches de présence grâce aux feuilles remplies par les élèves, puis nous les envoyons aux professionnels, afin qu’ils sachent ce qui les attend. Il faut ensuite s’occuper de toute la communication dans le lycée, réaliser des affiches, des vidéos et un petit texte dans la feuille-semaine. »

Comment vous organisez-vous pour placer les écoles et les conférences ?

Madame Enguerrand : « Pour les conférences, c’est assez simple, il suffit de réunir les participants par pôle professionnel, puis on propose aux élèves de s’inscrire, et on définit le nombre de conférences en fonction du nombre d’inscrits. Les stands de la grande salle sont classés par secteur. Il y a donc un espace pour les écoles d’ingénieurs, un autre pour la communication, le commerce, ou encore les formations de l’université de Caen. »

 Qu’avez-vous à faire la veille et le jour même ?

Madame Enguerrand: « Il faut aménager la grande salle de façon à pouvoir accueillir les écoles, et préparer les salles de classes pour les conférences. On organise aussi le buffet, le matériel… On doit répondre aux questions des parents, en insistant sur le fait qu’ils doivent parler de la nature de leur travail, ainsi que leur environnement, et leurs missions quotidiennes. Le livret est envoyé par mail aux élèves, et on accroche des affiches dans le lycée.

Le jour même, Mme Paysan, moi-même ainsi que la direction,  nous accueillons les participants, les écoles, et les élèves bien-sûr. Il faut ensuite veiller à ce que tout se passe bien pour tout le monde, et gérer les différents imprévus. Par exemple, tous les ans, des écoles arrivent à l’improviste, il faut donc les placer de manière cohérente dans la grande salle. Mais globalement, quand on est le jour même, il n’y a plus grand-chose à faire. »

Claire Loilier