Revue de presse du 20 novembre : Solution contre la Covid-19, un vaccin ?

 

Crédits photographiques : Bicanski

Depuis quelques semaines, les médias s’affolent sur LE nouveau remède contre le coronavirus : le vaccin !

Ces quelques semaines ont été cruciales sur l’avancée des recherches contre la Covid-19, qui a déjà causée plus de 1 330 000 décès dans le monde, et notamment avec la découverte de vaccins par plusieurs laboratoires du monde entier.

Le premier vaccin testé est le « Coronavac », élaboré en Chine. « Une étude publiée ce mardi dans la revue The Lancet montre que le vaccin contre le coronavirus développé par le chinois Sinovac, l’un des plus avancés, déclenche bien une réponse immunitaire et n’a pas entraîné d’effets indésirables graves », nous déclare Alexandra TAUZIAC, journaliste à Sud Ouest, dans son article publié le 18 novembre 2020. En effet, elle précise que « les chercheurs, après avoir injecté aux volontaires deux doses à 14 jours d’intervalle, ont détecté une réponse immunitaire “robuste” au bout de 28 jours. »

Du côté des États-Unis, un français, Stephan Bancel, en tête de l’entreprise Modera, annonce que son projet de vaccin contre la Covid-19 serait efficace à 94,5%. A ce titre, il a su convaincre Donald Trump de réaliser un partenariat entre sa société et le gouvernement américain, afin de financer ses essais cliniques. Lors d’une interview à la Radio Télé Suisse, il se réjouit : “Je pense que d’ici l’été, il y aura assez de doses disponibles pour pouvoir vacciner toutes les personnes qui veulent être vaccinées, que ce soit en Suisse, en Europe, aux États-Unis et dans beaucoup de pays (…). Je pense qu’en Europe ou en Suisse, d’ici l’été, on peut envisager un retour à la normale.”

En France, le groupe de sous-traitance pharmaceutique Delpharm « doit commencer la fabrication en avril prochain et produira plusieurs dizaines de millions de doses dans son usine normande », nous explique le Journal numérique 20 minutes, le 19 novembre 2020. Par ailleurs, Julien COTTINEAU, journaliste à l’Usine nouvelle, ajoute que l’entreprise fera « un investissement de 10 millions d’euros ». Avec « 800 millions de chiffre d’affaires annuel environ », Delpharm passe un « contrat auprès de Pfizer et BioNTech pour le remplissage de plusieurs dizaines de millions de doses en France de ce qui pourrait être le tout premier vaccin mis sur le marché contre le Covid-19 ».

D’autres comme le Figaro, préfèrent théoriser sur un vaccin qui modifierait l’ADN. « Y a-t-il pour autant un risque que cette technique nous transforme en mutants ? », nous questionne Cécile THIBERT, le 18 novembre 2020. Apportant la preuve d’« une technologie assez récente qui consiste à injecter une partie du matériel génétique d’un virus dans l’organisme pour induire une réponse immunitaire contre ce même virus », la journaliste sème le doute sur les intentions et la sécurité de ce vaccin.

Le jeudi 19 novembre 2020, le journal Valeurs Actuelles expose l’avis du professeur Didier Raoult, Directeur de l’IHU Méditerranée Infection de Marseille, qui pense à de « la science-fiction ! ». Il se dit « sceptique » sur l’éventuel vaccin et s’inquiète en outre de l’aspect économique qu’il rapporterait : « Je suis sûr que les actions de la Bourse montent comme des fous. Celui qui va gagner le plus d’argent, c’est celui qui en a gagné le plus jusqu’à maintenant : Bill Gates avec Moderna. Je suis un peu sceptique et je me demande si ce n’est pas un jeu de Bitcoin ».

Cependant, au Brésil, les résultats se montrent concluants. « Les essais cliniques d’un vaccin contre le Covid-19 élaboré par le laboratoire chinois Sinovac s’étaient révélés  “extrêmement positifs” » pouvons-nous lire dans un article publié le 10 novembre 2020 sur Capital. En effet, « selon le gouverneur de Sao Paulo, Joao Doria, ce vaccin a provoqué une réponse immunitaire chez 98 % des patients âgés de plus de 60 ans, sans effets secondaires ». CoronaVac, nom du vaccin chinois, a été testé sur des milliers de volontaires dans six Etats du Brésil et dont celui de Sao Paulo. Enfin, l’article précise qu’« une campagne d’immunisation à grande échelle pourrait débuter dès décembre ».

Pendant ce temps, l’Union européenne compte parmi les « plus gros acheteurs de doses de vaccin contre le Covid-19 » explique Pierre Breteau, le 18 novembre 2020, journaliste à le Monde. Grâce à un sondage, l’UE aurait commandé 1,4 milliards de doses pour 447, 7 millions d’Européens et serait en quatrième position concernant l’achat des vaccins dans le Monde. Pour finir, « seuls 4 Français interrogés sur 10 envisagent actuellement de se faire vacciner contre le Covid-19. », selon un sondage Elabe pour BFMTV diffusé le mercredi 18 novembre 2020.

Aurianne BROCHARD