Les mémoires de Vanitas

Editions Ki-oon VF: 4 (En cours) VO: 4 (En cours)

Mon coup de cœur du moment est le manga “Les mémoires de Vanitas” de Jun Michozuki.

On suit l’histoire de Noé, un jeune homme qui se révèle être un vampire et va se confronter à Vanitas, un humain possédant un pouvoir particulier permettant de guérir les vampires. En effet, certains vampires sont inexplicablement maudits. Vanitas cherche donc à découvrir ce qui se passe réellement dans le monde des vampires et Noé va l’accompagner dans sa quête.

On part d’une histoire qui apparait comme “classique” au premier abord. Cependant, plus on avance dans les chapitres, plus l’intrigue se complexifie. Des éléments intrigants apparaissent que ce soit sur les maudits ou sur le passé des personnages, qui n’est révélé que petit à petit.

L’un des points forts de ce manga sont les graphismes. Les dessins sont magnifiques, très travaillés et permettent de se plonger totalement dans le manga.

Ce que j’ai particulièrement aimé c’est l’ambiance steampunk, qui se retrouve dans les vêtements des personnages, les bâtiments…Pour ceux ayant commencé le manga, je pense à” la Baleine”, la montgolfière par laquelle Noé arrive à Paris. On voit à quel point l’auteur a travaillé l’histoire dans les moindres détails pour que le lecteur ai l’impression d’arriver dans un autre monde, alors que techniquement c’est Paris ( même si on retrouve des éléments réels).

C’est ce que j’adore avec ce manga, il y’a beaucoup de références au monde réel (Tour Eiffel, Paris…)mais tous ont été modifiés et adaptés à ce monde. On sent vraiment la patte de Michozuki.

Mais si je devais donner une raison pour laquelle, il faudrait lire ce manga, ce serait les personnages. Comme dans son précédent manga (Pandora Hearts), Jun Michozuki arrive à créer une palette de personnages, qu’ils soient principaux ou secondaires, tous très attachants et originaux. Dans certains shonen “type”, on  a toujours des personnages clichés qui apparaissent au bout d’un moment , des personnages énervants ou qui n’ont pas beaucoup d’intérêts pour  l’histoire… Eh bien, j’ai le plaisir de vous annoncer que ce n’est pas le cas pour “les Mémoires de Vanitas”.

On retrouve Noé, le jeune vampire qui ne connait rien au monde, qui s’extasie pour tout et n’importe quoi et possèdes certaines valeurs… Ce n’en ai pas pour autant une petite victime : il sait s’affirmer et se bat de manière exceptionnelle. A coté, nous avons Vanitas, qui est tout son contraire : ce personnage obtus est prêt à tout pour obtenir ce qu’il veut, mais reste comique par ses expressions, ses changements d’humeurs et son imprévisibilité. On peut dire, qu’il est capable du pire comme du meilleur, même si on discerne chez lui un coté très noir, qu’il essaye de cacher par une attitude impulsive et quelque peu psychotique sur les bords…(Mais c’est pour ça qu’on l’aime!!!)

Ce duo explosif crée donc de nombreuses situations intéressantes qui rythment l’histoire. Il y’a bien sur d’autres personnages très intéressants comme Dante ou alors Jeanne “la sorcière incendiaire”, mais ces deux compères restent le duo moteur.

On a donc une histoire, avec de belles scènes de combats et une pointe de comique très présente. Et pour les romantiques comme moi, on retrouve une histoire d’amour qui prend une place tout de même importante dans l’histoire.

J’avais adoré Pandora Hearts, par son intrigue et ses personnages, les Mémoires de Vanitas m’ont encore plus plu. Bref, je recommande vivement ce manga, car c’est une petite perle à ne pas manquer.

PS : 4 tomes sont déja sortis en France

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *