Michel Guisembert, un organisateur hors-pair

Ce vendredi 30 Novembre 2018, en nous promenant dans les travées des Olympiades des métiers, nous avons eu la chance d’interviewer Michel Guisembert, président des « World Skills France », société organisatrice de l’événement. L’organisateur a accepté de nous accorder quelques minutes pour répondre à nos questions.

Quand nous lui avons demandé sa définition des Olympiades, il nous a répondu que cet événement est une compétition qui permet de montrer l’excellence des jeunes dans le métier. C’est donc la plus belle vitrine d’orientation professionnelle pour les jeunes adultes. Seules les personnes de moins de 23 ans sont autorisées à concourir. Les règles sont strictes mais porteuses d’une haute maîtrise. Les médaillés d’or de cette édition nationale vont composer l’équipe de France pour participer à l’édition internationale qui a lieu en août 2019 à Kazan en Russie. 79 pays différents participent à la compétition. Pour qu’un métier soit sélectionné, il doit être en concours avec, au minimum, 12 pays.

Michel Guisembert entre deux anciens lauréats Crédits photographiques : Mathéo Durand

Les Olympiades ont été créées en 1947 par les espagnols pour découvrir des métiers professionnels inédits et peu communs. Ils se sont inspirés des épreuves Olympiques afin de créer ce concours, qu’il s’agisse des règles et de l’organisation générale. 1400 bénévoles se sont mobilisés afin de couvrir l’événement. La plupart des jurés, amateurs ou professionnels, sont bénévoles.

Cette édition des Olympiades a demandé plus de 2 ans de préparation et 1 semaine et demie d’installation. Le conseil général du Calvados et la région Normandie sont partenaires de cet événement où des personnes de toute la France se réunissent. 250 entreprises aident par du prêt de matériel dont celui qui est assez coûteux. 150 semi-remorques ont été nécessaires afin de déplacer tout le matériel.

Le conseil de M. Guisembert pour ceux qui ont envie d’y participer est simple “Viens voir, approche”.

Lisa Lemardelé