“Cradorables”, un podcast sur l’adolescence

Mercredi 14 avril 2021, diffusion en directe de “Cradorables” ! Radio Bazarnaom a accepté de diffuser trois épisodes d’un podcast traitant d’un sujet mondialement connu : l’adolescence.

Quatre adolescents, de la commune de Thue et Mue et des alentours, ont réalisé un podcast se déroulant en trois épisodes. Sous les conseils avisés de la journaliste Marylène Carre et de la dramathérapeute Mélodie Etxeandia, durant deux mois, les adolescents ont récoltés de nombreux témoignages. Leur sujet était basé sur les souvenirs d’adolescents de différentes générations. Ils ont interviewés, avec du matériel professionnel : animateurs, agents d’entretiens, élus municipaux (…) et bien sûr, des adolescents. Pour une approche plus scientifique, un pédopsychiatre a même donné son expertise sur le sujet.

À travers ce projet, ils ont pu s’approprier plusieurs techniques journalistiques comme le fait d’enregistrer un appel téléphonique, d’utiliser un zoom (un appareil enregistreur nécessitant en plus un microphone et un casque), et également de s’approprier un logiciel permettant le montage de podcasts.

La diffusion se fera à 17h, mercredi 14 avril 2021, par le biais de la Radio Bazarnaom, basée à Caen. Accessible par sa fréquence 92,3 FM, la webradio normande propose gratuitement toutes sortes d’émissions, de la musique à l’information locale. Les trois épisodes, après leur diffusion, seront disponibles sur leur site. Ils apparaîtront dans l’émission « l’Heure des minus » mais s’adresseront plus particulièrement aux adolescents en quête de réponses face à cette période complexe.

Avec différentes références telles que le film la “Boum” et ou bien l’émission scientifique : “C’est pas sorcier”, l’objectif n’est pas de faire une leçon sur le sujet, mais d’aborder par plusieurs manières, cette période difficile de la vie, faite de questions, permettant une approche ludique de l’adolescence.

Ce nom, “Cradorables” est la contraction du mot “ado[lescent]” et d'”adorable”. Le “cr” placé à l’avant du mot permet de montrer la contradiction avec le mot “adorable”. Les quatre apprentis journalistes ont choisi ce terme afin d’évoquer par un jeu de mots, l’aspect “révolté” de cette période. Les adolescents peuvent être à la fois « adorables » tout en étant le contraire.

Dans le cadre du projet Géolab, du partenariat de l’association Loisirs Jeunesse de Thue et Mue et des ateliers intermédiaires, le podcast a été réalisé grâce au soutient de la commune de Thue et Mue, du département du Calvados et de la DRAC Normandie.

Allez les écouter !

Aurianne BROCHARD